Gouvernement du Québec.

Votre expertise
une richesse pour le Québec
Accueil / Postes offerts / Directrice générale ou directeur général

Avis de recrutement de personnes aptes à être nommées au poste de directrice générale ou directeur général

Le secrétaire général associé aux emplois supérieurs au ministère du Conseil exécutif, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, invite les personnes intéressées et possédant les qualités recherchées à soumettre leur candidature afin de constituer une liste de personnes aptes à être nommées au poste de directrice générale ou de directeur général de la Sûreté du Québec.

Ces candidatures sont recherchées en vue de pourvoir un poste à temps plein.

Directrice générale ou directeur général 2021-390-138

Sûreté du Québec

Partager

Attributions

La Sûreté du Québec (Sûreté) est un service de police national qui a pour mission de maintenir la paix, l’ordre et la sécurité publique. Elle voit à prévenir de même qu’à réprimer le crime et les infractions aux lois, sur l’ensemble du territoire du Québec, ainsi que les infractions aux règlements municipaux applicables sur le territoire des municipalités qu’elle sert. Elle assume exclusivement les services de niveau 6 tels que définis par la Loi sur la Police (chapitre P.13.1).

Elle est un acteur de premier plan en soutien aux principaux enjeux du gouvernement du Québec et doit accomplir sa mission dans un contexte en constante évolution, sous haute visibilité auprès du public, tout en faisant face à une plus grande sophistication de la criminalité. Elle travaille en synergie particulièrement avec le ministère de la Sécurité publique et le ministère de la Justice. Afin de remplir sa mission, la Sûreté assure la sécurité des personnes et des biens, sauvegarde les droits et les libertés, respecte les victimes et coopère avec la communauté en tenant compte des différentes réalités.

La directrice générale ou le directeur général, à titre de principal dirigeant de l’organisation, commande et administre la Sûreté et agit sous l’autorité de la ministre de la Sécurité publique, tel que le prescrit la Loi sur la police. La personne titulaire conseille la ministre de la Sécurité publique en ce qui a trait au maintien de la paix, de l’ordre et de la sécurité publique sur l’ensemble du territoire québécois. Cette tâche doit s’exercer dans le respect des principes, des règles et des valeurs de la fonction publique et favoriser l’engagement à rendre un service de qualité axé sur la clientèle.

À titre de directrice générale ou de directeur général, la personne titulaire de l’emploi a notamment pour responsabilités :

  • de déterminer, en collaboration avec les membres de l’état-major, les orientations de la Sûreté;
  • de coordonner l’élaboration de la planification stratégique de la Sûreté;
  • de faciliter la transition vers de nouvelles méthodes organisationnelles;
  • de promouvoir des orientations basées sur la rigueur, l’intégrité et l’éthique;
  • d’assumer la gestion des ressources financières de l’organisation;
  • de favoriser une culture organisationnelle qui vise la valorisation, la responsabilisation, la fidélisation ainsi que le travail d’équipe;
  • d’assumer la gestion des ressources humaines;
  • d’approuver les documents d’encadrement institutionnel;
  • d’assumer l’exploitation du service de police de la Sûreté sur l’ensemble du territoire du Québec;
  • d’orienter et de mener l’organisation vers l’atteinte des résultats ciblés et l’amélioration continue de sa performance, en collaboration avec les membres de l’état-major;
  • de réaliser des activités coordonnées afin de considérer les risques potentiels qui pourraient compromettre l’atteinte des objectifs liés à l’amélioration de la performance, à la crédibilité de l’organisation et à la relation de confiance entre la Sûreté et la population ainsi que les parties prenantes;
  • de définir les orientations en matière de partenariat et de renforcer les relations;
  • de déterminer la stratégie médiatique afin de promouvoir une image positive du service de police auprès du public.

La directrice générale ou le directeur général exerce également toute autre fonction que lui confie le gouvernement ou la ministre de la Sécurité publique.

Lieu(x) de travail

Montréal

Conditions de travail

Le gouvernement fixe la rémunération, les avantages sociaux et les autres conditions de travail de la directrice générale ou du directeur général. Le traitement est déterminé selon les Règles concernant la rémunération et les autres conditions de travail des titulaires d’un emploi supérieur à temps plein adoptées par le décret numéro 450-2007 du 20 juin 2007 et les modifications qui ont été ou qui pourront y être apportées. Le salaire peut varier entre 176 992 $ et 253 100 $. Le mandat de la directrice générale ou du directeur général est de sept ans et ne peut être renouvelé. Une personne retraitée du secteur public reçoit un traitement qui correspond à celui qui devrait lui être attribué pour occuper le poste visé, duquel est déduit un montant équivalant à la moitié de la rente de retraite qu’elle reçoit de ce secteur. Ce montant est déduit jusqu’à l’expiration d’un délai de deux ans suivant la date de la retraite.

Nomination

La directrice générale ou le directeur général de la Sûreté du Québec est nommé par l’Assemblée nationale sur motion du premier ministre et avec l’approbation des deux tiers de ses membres. La personne proposée par le premier ministre est choisie parmi les personnes candidates qui ont été déclarés aptes à exercer cette fonction par le comité de sélection formé pour la circonstance. Avant que le premier ministre ne propose une personne, celle-ci est rencontrée par des députés lors d’un même entretien tenu à huis clos. À cette fin, le premier ministre désigne un député de son parti et demande au chef de chaque autre parti autorisé représenté à l’Assemblée nationale de faire de même. Dans les 15 jours suivant la demande du premier ministre, les députés lui transmettent un rapport conjoint contenant la recommandation de chacun sur la candidature de la personne rencontrée. Ce rapport est confidentiel.  

Organisme

Sûreté du Québec

Mission

La Sûreté est vouée au maintien de la paix, de l’ordre et de la sécurité publique ainsi qu’à la prévention et à la répression du crime. Ses membres assurent la sécurité des personnes et des biens, sauvegardent les droits et les libertés, sont attentifs aux besoins des victimes et collaborent avec la communauté. En tant que police nationale, la Sûreté soutient la communauté policière, coordonne des opérations policières d’envergure, contribue à l’intégrité des institutions étatiques et assure la sécurité des réseaux de transport qui relèvent du Québec. De plus, elle gère un service central de renseignements qu’elle met à la disposition des autres corps de police.

Exigences

Conditions d'admission

La personne candidate doit détenir un diplôme universitaire dans une discipline pertinente au poste ou une attestation dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente. Une combinaison de formation et d’expérience pertinente pourra être considérée.

De plus, la personne candidate doit posséder un minimum de dix ans d’expérience en gestion dans un secteur connexe aux attributions de la fonction, dans un environnement complexe et nécessitant un niveau de responsabilités élevé. Elle doit faire la démonstration d’une ou de plusieurs expériences qui lui ont permis d’acquérir une bonne connaissance de l’État et de la gouvernance des organisations, ainsi qu’une excellente connaissance de l’encadrement législatif et réglementaire des organisations policières, au sens de la Loi sur la police, de même qu’en matière d’opérations policières et d’enquêtes criminelles et pénales d’envergure.

Autres exigences

La personne titulaire de cet emploi doit aussi être citoyenne canadienne, être de bonnes mœurs et ne pas avoir été reconnue coupable, en quelque lieu que ce soit, d’un acte ou d’une omission que le Code criminel (Lois révisées du Canada [1985], chapitre C-46) décrit comme une infraction, ni d’une des infractions visées à l’article 183 de ce code, créées par l’une des lois qui y sont énumérées.

Critères de sélection

Le comité constitué à cet effet prendra en compte dans son évaluation des candidatures, notamment, les critères suivants :

-  le degré de connaissance de la personne candidate :

  • du milieu policier et du droit applicable, notamment criminel et pénal et les lois pertinentes à l’exercice de la fonction;
  • des grands enjeux sociaux et du phénomène de la criminalité, ainsi que des enjeux relatifs à la mission de la Sûreté du Québec, à sa compétence et aux services qu’elle doit fournir;
  • de l’appareil gouvernemental et du fonctionnement administratif, notamment du cadre normatif applicable à la Sûreté du Québec;
  • en matière de gestion, particulièrement des organismes publics et des ressources humaines;

- ses expériences en matière d’opérations policières, d’enquêtes criminelles et pénales d’envergure ainsi qu’en matière de communications, particulièrement en situation de crise, et à titre de gestionnaire;

- son leadership, son sens du service public, de l’éthique et de l’équité, sa capacité de jugement et son esprit de décision, sa capacité d’élaborer une vision stratégique, de mener l’organisation vers l’atteinte de ses objectifs, sa capacité de décoder un environnement complexe et changeant et de s’y adapter, sa capacité à communiquer et de maintenir des partenariats et des réseaux, de même que de traiter des dossiers hautement confidentiels et d’envergure.

Modalités d’inscription

Soumettre sa candidature avant le 18 octobre 2021, à 16 h 30 (HAE), en cliquant sur le bouton Je veux postuler. Pour obtenir de plus amples renseignements, vous pouvez consulter la section Comment poser sa candidature.

Aux fins de la vérification de l’admissibilité, il est important de préciser chacune de vos expériences de travail pertinentes dans la section Curriculum vitæ de votre dossier personnel. Il vous sera également demandé de répondre à une série de questions et de fournir une copie des documents qui prouvent que vous remplissez les conditions d’admission particulières. Vous devez accepter que des vérifications et des consultations soient faites à votre sujet, notamment auprès d’un organisme disciplinaire ou d’un ordre professionnel dont vous êtes ou avez été membre, de vos employeurs des dix dernières années et des autorités policières.

Il est fortement recommandé de prévoir le temps requis pour créer ou compléter votre dossier de candidature, puisque seuls les dossiers complets et reçus avant la date et l’heure limite seront considérés.

Renseignements complémentaires

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant le poste, veuillez communiquer avec madame Mme Marie-Chantale Busque, du ministère de la Sécurité publique, à l’adresse marie-chantale.busque@msp.gouv.qc.caou au 418 646-6777, poste 30168.

Si vous n’êtes pas en mesure de soumettre votre candidature ou si vous éprouvez des difficultés avec ce site Web, veuillez communiquer avec le Secrétariat aux emplois supérieurs en utilisant les coordonnées indiquées dans la section Nous joindre.

Le ministère du Conseil exécutif et le ministère de la Sécurité publique encouragent la diversité et l’égalité en emploi des femmes, des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones ainsi que des Autochtones.

AVIS AUX PERSONNES CANDIDATES

Les renseignements et les documents qui concernent les candidates et les candidats ainsi que les travaux du comité sont confidentiels. Par conséquent, la personne doit s’engager à préserver la confidentialité du dépôt de sa candidature et de toute décision prise à l’égard de celle-ci.

Liens utiles

Pour obtenir plus d’information, vous pouvez consulter le site de la Sûreté du Québec ainsi que la Loi sur la police (P-13.1) et le Règlement sur les critères pour l’évaluation de l’aptitude des candidats à la fonction de directeur général de la Sûreté du Québec, édicté par le décret numéro 1249-2021 du 15 septembre 2021.

Partager



© Gouvernement du Québec, 2021