Gouvernement du Québec.

Votre expertise
une richesse pour le Québec
Accueil / Postes offerts / Coroner en chef

Prolongation

Avis de recrutement de personnes aptes à être nommées coroner en chef

La secrétaire générale associée aux emplois supérieurs au ministère du Conseil exécutif invite les personnes intéressées et qui possèdent les qualités recherchées à soumettre leur candidature afin de constituer une liste de personnes aptes à être nommées coroner en chef conformément au Règlement sur la procédure de recrutement et de sélection des personnes aptes à être nommées coroner, coroner en chef ou coroner en chef adjoint et sur celle de renouvellement du mandat d’un coroner (décret numéro 1473-2022 du 3 août 2022).

Ces candidatures sont recherchées en vue de pourvoir un poste à temps plein.

Coroner en chef 2023-293-195

Coroner

Partager

Attributions

À titre de première dirigeante ou de premier dirigeant, en vertu de la Loi sur la recherche des causes et des circonstances de décès (chapitre R-0.2), telle que modifiée par le chapitre 20 des lois de 2020, la personne titulaire du poste administre les affaires du Bureau du coroner (ci-après « le Bureau »). Elle coordonne, distribue et évalue le travail des coroners en plus de représenter le Bureau auprès des nombreux partenaires institutionnels, dont le ministère de la Sécurité publique.

De manière plus précise, dans le cadre de ses fonctions, la personne titulaire est appelée à :

  • élaborer, en collaboration avec le comité de direction, des politiques, directives et procédures en lien avec le travail d’investigation de même qu’à participer à la réflexion sur la mise à jour de la loi assujettie;
  • développer la vision et les orientations stratégiques du Bureau;
  • veiller au recrutement et à la formation des coroners en planifiant les campagnes de recrutement, en s’impliquant dans les processus de sélection et en présidant des comités de sélection en vue d’émettre des recommandations au ministre de la Sécurité publique;
  • adopter, par règlement, le code de déontologie des coroners et veiller à son application et à sa mise jour;
  • maintenir l’infrastructure administrative requise pour soutenir le travail des coroners, assurer l’archivage de leurs dossiers et l’accès à ceux-ci pour les proches des personnes décédées, les journalistes, les assureurs, les employeurs, les chercheurs, etc.;
  • maintenir des liens avec les coroners en chef des autres provinces et le Chief Medical Examiner au Canada, notamment pour tout le volet relatif à la prévention des décès;
  • administrer les deux morgues québécoises (Québec et Montréal) et conclure des ententes avec les maisons ou coopératives funéraires;
  • déclencher une enquête publique et formuler des recommandations lorsque nécessaire; encadrer le contenu et les conclusions des rapports des coroners;
  • s’assurer que toutes les régions soient desservies par les coroners.

Lieu(x) de travail

Ville de Québec

Conditions de travail

La ou le coroner en chef est nommé par le gouvernement, sur recommandation du ministre de la Sécurité publique, parmi les personnes déclarées aptes à être nommées à cette fonction, pour un mandat de sept ans qui ne peut être renouvelé. Le traitement est déterminé selon les Règles concernant la rémunération et les autres conditions de travail des titulaires d’un emploi supérieur à temps plein (décret numéro 450-2007 du 20 juin 2007 et les modifications qui y ont été ou qui pourront y être apportées). L’échelle de traitement, applicable au 2 avril 2022, varie de 167 503 $ à 217 754 $.

Une personne retraitée du secteur public reçoit un traitement qui correspond à celui qui devrait lui être attribué pour occuper le poste visé, duquel est déduit un montant équivalant à la moitié de la rente de retraite qu’elle reçoit de ce secteur. Ce montant est déduit jusqu’à l’expiration d’un délai de deux ans suivant la date de la retraite.

Organisme

Coroner

Nomination par le Conseil des ministres

Mission

Le Bureau du coroner a pour mission de rechercher les causes probables et les circonstances des décès obscurs, violents ou survenus par suite de négligence. L’information recueillie permet d’informer le public, de faciliter la reconnaissance et l’exercice des droits des personnes, d’acquérir une meilleure connaissance des phénomènes de mortalité et de prévenir des décès.

Exigences

Conditions d'admission

La personne candidate doit remplir l’une des conditions suivantes :

  • être membre du Barreau du Québec;
  • être membre de la Chambre des notaires du Québec;
  • être membre du Collège des médecins du Québec;
  • être membre de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et détenir un diplôme universitaire de deuxième cycle en sciences infirmières ou dans un autre domaine pertinent;
  • être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec;
  • être membre de l’Ordre des pharmaciens du Québec.

La personne candidate doit également posséder au moins dix années d’expérience pertinente à la fonction de coroner en chef. De ces dix années, la personne candidate doit faire la démonstration d’une ou de plusieurs expériences à titre de gestionnaire dans un domaine pertinent à l’exercice de la fonction.

Chaque année d’expérience manquante à un membre d’un ordre professionnel peut être compensée par une tranche de 30 crédits d’études pertinentes excédentaires à celles requises pour devenir membre d’un de ces ordres. De plus, chaque année d’expérience manquante à un membre du Collège des médecins du Québec peut être compensée par une année de spécialisation pertinente en vue de l’obtention d’un certificat de spécialiste du Collège des médecins du Québec.

Critères de sélection

Dans son évaluation des candidatures, le comité de sélection tiendra compte des critères suivants :

  • les qualités personnelles et intellectuelles de la personne candidate;
  • l’expérience minimale requise de la personne candidate et toute autre expérience ou diplôme pertinent à l’exercice de la fonction;
  • son degré de connaissance et d’habileté, compte tenu des exigences professionnelles, de formation ou d’expériences pertinentes requises;
  • son habileté à exercer la fonction, notamment sa capacité de jugement, sa capacité d’agir en toute impartialité, son ouverture d’esprit, sa perspicacité, son empathie, sa pondération, sa capacité d’analyse et de synthèse, son esprit de décision, ses aptitudes à travailler en équipe, la qualité de son expression orale et écrite et sa capacité à adopter un comportement éthique;
  • la conception qu’elle se fait de la fonction;
  • ses connaissances des lois pertinentes à l’exercice de la fonction, des enjeux relatifs aux phénomènes de mortalité et à la prévention des décès survenus notamment par suite de violence ou de négligence;
  • ses connaissances en matière de gestion, particulièrement de gestion d’organismes publics et de gestion des ressources humaines, de l’appareil gouvernemental et du fonctionnement administratif;
  • ses qualités professionnelles, soit sa capacité à élaborer une vision stratégique et à mener l’organisation vers l’atteinte de ses objectifs, sa capacité à décoder un environnement complexe et changeant et à s’y adapter, sa capacité à communiquer et à maintenir des partenariats et des réseaux, sa capacité à diffuser et à mettre en œuvre des orientations, sa capacité d’agir à titre de mentor auprès des coroners, sa capacité de s’assurer du développement et du maintien des compétences des coroners, notamment par la détermination des besoins, l’organisation et l’élaboration des activités de formation et la vérification des acquis, ses qualités rédactionnelles et sa capacité d’évaluer la qualité rédactionnelle des rapports des coroners, son leadership, son sens du service public, sa diplomatie, sa rigueur et ses méthodes.

Modalités d’inscription

Veuillez soumettre votre candidature avant le 3 février 2023, à 16 h 30 (HNE), en cliquant sur le bouton Je veux postuler. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter la section Comment poser sa candidature.  

Aux fins de vérification de votre admissibilité, il est important de préciser chacune de vos expériences de travail pertinentes dans la section Curriculum vitæ de votre dossier personnel, de répondre aux questions et de fournir une copie des documents qui prouvent que vous remplissez les conditions d’admission. Vous devez également accepter par écrit que des vérifications et des consultations soient faites à votre sujet, notamment auprès d’un organisme disciplinaire ou d’un ordre professionnel dont vous êtes ou avez été membre, de vos employeurs des 10 dernières années et des autorités policières.

Seuls les dossiers complets et reçus avant la date et l’heure limites seront considérés. Une fois que vous aurez soumis votre candidature, les renseignements contenus dans votre dossier seront examinés et ne pourront être modifiés.

Renseignements complémentaires

Pour des renseignements concernant ce poste, veuillez communiquer avec Mme Kristelle Pralow, conseillère en attraction et en acquisition des talents au Secrétariat aux emplois supérieurs, à l’adresse courriel kristelle.pralow@mce.gouv.qc.ca ou au 418 564-7230.

Si vous n’êtes pas en mesure de soumettre votre candidature ou si vous éprouvez des difficultés avec ce site Web, veuillez communiquer avec le Secrétariat aux emplois supérieurs en utilisant les coordonnées indiquées dans la section Nous joindre.

Le ministère du Conseil exécutif et le Bureau du coroner encouragent la diversité et l’égalité en emploi en invitant les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les personnes handicapées, les anglophones ainsi que les Autochtones à déposer leur candidature.

AVIS AUX PERSONNES CANDIDATES

Les renseignements et les documents qui concernent les candidates et les candidats ainsi que les travaux du comité sont confidentiels. Par conséquent, la personne doit s’engager à préserver la confidentialité du dépôt de sa candidature et de toute décision prise à l’égard de celle-ci.

Liens utiles

Partager



© Gouvernement du Québec, 2023